C’est la diversité du pays, géographique, linguistique, historique, sociale et culturelle, qui incarne le mieux le Maroc. Son identité plurielle s’est façonnée au gré d’influences diverses.

Au fil du temps, le Maroc a su faire de la richesse de son patrimoine civilisationnel, culturel et religieux et de l’association de la modernité et de la tradition, les ingrédients d’une mutation réussie et les bases d’un progrès harmonieux.

Le Maroc en bref

Un endroit unique

Au carrefour de trois mondes, l’Afrique, l’Europe et la Méditerranée

Pays du Grand Maghreb et du monde arabe, situé au Nord-Ouest de l’Afrique, le territoire marocain est délimité au Nord par le Détroit de Gibraltar et la Mer Méditerranée, au Sud par la Mauritanie, à l’Est par l’Algérie et à l’Ouest par l’Océan Atlantique.

Sa situation géographique, à la rencontre de trois mondes entre lesquels il a, depuis toujours, servi de trait d’union – l’Afrique, la Méditerranée et l’Europe – fait de cette terre un véritable creuset de civilisations.

Le Maroc couvre une superficie totale de 710 850m2 ; sa côte s’étend sur 3500 km.

En savoir plus

Les villes les plus connues du Maroc

Le peuple marocain

Une identité culturelle plurielle.

A la frontière entre l’Afrique et l’Europe, le Maroc a été bercé au cours de ses deux mille ans d’histoire par des influences diverses. Les Berbères sont les habitants d’origine du Maroc, auxquels se sont mêlés au cours de l’histoire des Juifs et des tribus nomades au sud du Royaume.

En savoir plus

Langues

La richesse du plurilinguisme

Le Maroc compte deux langues officielles, l’amazigh et l’arabe ; la Constitution marocaine garantit la reconnaissance de l’amazigh comme langue officielle du Royaume, au même titre que l’arabe.

La nouvelle Constitution de 2011 préconise également la promotion de toutes les expressions linguistiques et culturelles marocaines, parmi lesquelles le hassani, pour marquer ainsi clairement l’attachement du Maroc à ses racines sahariennes.

Quant à la darija, c’est la langue la plus parlée et comprise de tous les marocains ; c’est une forme d’arabe dialectal, agrémenté de mots berbères, français ou espagnols. Aujourd’hui, en plus de l’arabe, de l’amazigh et de la darija, une grande majorité de marocains parlent également le français ou l’espagnol et les plus jeunes pratiquent couramment l’anglais.

Des origines à nos jours

Le Maroc, une nation chargée d’histoire

Les découvertes archéologiques récentes font remonter ses racines à des temps immémoriaux.
Sa civilisation, plusieurs fois millénaire, résulte notamment de la présence sur son sol de nombreux conquérants : phéniciens, carthaginois, romains, vandales, byzantins, wisigoths.
La conquête islamique introduisit l’Islam et marquera l’histoire du Maroc.

En savoir plus

Un pays stable

Une monarchie constitutionnelle et une démocratie citoyenne et participative.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI est le vingt-troisième monarque de la dynastie alaouite.

« Le Roi, Chef de l’État, son Représentant suprême, Symbole de l’unité de la Nation, Garant de la pérennité et de la continuité de l’État et Arbitre suprême entre ses institutions, veille au respect de la Constitution, au bon fonctionnement des institutions constitutionnelles, à la protection du choix démocratique et des droits et libertés des citoyennes et des citoyens, et des collectivités, et au respect des engagements internationaux du Royaume. »

Article 42, Constitution 2011

En savoir plus

Les arts au Maroc

Traditionnel ou contemporain, la richesse de l’art marocain

Musique, poterie, tapis, cuir, bijoux, broderie, cuisine… L’art marocain est la résultante des brassages civilisationnels dont est faite l’histoire du Royaume. En préservant son authenticité, il a su se renouveler et s’adapter à travers le temps.

En savoir plus